Strixhaven : l'Académie des Mages

Les nouveautés et les rumeurs sur les produits Magic à venir

Modérateurs : Nokiou, matignon

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Membre
Messages : 980
Inscription : 13 Nov 2005, 13:35
Contact :

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Talisker » 21 Fév 2021, 15:15

La Gare de Metz ? Deutsche Qualität. Et qui a eu la chance, contrairement à celle de Strasbourg, de pas être recouverte par un dôme de verre du plus mauvais gout.

Avatar de l’utilisateur
Majax
Membre
Messages : 5043
Inscription : 12 Avr 2019, 13:38
Localisation : Metz

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Majax » 21 Fév 2021, 15:29

Vermine_ a écrit :Quitte à bosser au World Trade Center celui de Metz est plus safe.


Ahah c'est vrai mais beaucoup plus petit également

Avatar de l’utilisateur
Mr. Grand
Membre
Messages : 8099
Inscription : 27 Sep 2005, 12:17

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Mr. Grand » 21 Fév 2021, 18:38

A l'instar des Lorrains et de leur région, je voudrais à mon tour hacker le sujet pour parler d'un sujet qui me tient à coeur : le Llanowar Elf Beta.

Pour mémoire, quand Richard Garfield va voir Peter Adkinson (fondateur de WotC, petite boîte indé à l'époque) pour lui vendre Robo Rally, Adkinson décline parce qu'il n'a pas les moyens de produire les composants d'un tel jeu mais, ayant apprécié ses qualités de game design, il lui demande s'il n'aurait pas dans ses cartons un jeu de cartes. Parce que, s'il n'a pas les moyens de produire RR, il a en revanche deux atouts industriels intéressants :

- Une connexion avec Carta Mundi, imprimeur belge spécialisé dans les cartes, qui ont fait le tour du marché US pour proposer leur services et ont attiré son attention sur le fait que la carte à jouer est un produit relativement peu cher à produire, au fort coût de revient - idéal pour une jeune boîte de jeux de rôles qui cherche à élargir son périmètre.
- Une connexion avec une école d'art du coin (Cornish College of the Arts) dont les étudiants pourraient produire des illus à des taros "Junior". Plan économique qui va permettre de boucler le BP.

Le premier point n'ayant aucun intérêt dans cette conversation, j'attire votre attention sur le second, qui explique une grande partie de la médiocrité des illustrations originelles. Evidemment, comme dans toutes les écoles, tous les élèves ne jouent pas à armes égales (et je sais de quoi je parle, enseignant moi-même dans une de ces honorables institutions). Mais si vous vous demandez pourquoi cette main étrange sur Counterspell, cette saisissante absence de profondeur sur Fear ou pourquoi cette tête flottante sur Llanowar Elves, ne cherchez plus ! Alpha, c'est l'équivalent d'un travail de diplôme en école d'art en termes de qualité...

Certes, certains sont devenus tout à fait corrects avec le temps (et il en faut, dans cette branche, c'est tout de même rare d'avoir des diplômés prêts à aller sur le marché, hormis dans les très grosses écoles - et encore, j'ai déjà fait des portfolios reviews à la SCAD Comics (pour rester aux USA), là encore c'était disparate...) mais ce n'est pas parce que vous aviez vous-même moins de 14 ans et un sens esthétique idoine qu'il faut tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. On a aussi le droit, à l'instar de LB, de gagner en maturité et de reconnaître la vérité, aussi froide et blessante soit-elle. La nostalgie n'excuse pas tout. J'adore les Chevaliers du Zodiaque, comme toute personne qui avait 6 ou 7 ans lors de la diffusion du premier épisode. Ce n'est pas pour ça qu'à la re-vision, je me sens contraint de défendre un des shonens les plus claqués au sol de l'histoire d'un genre pourtant durement éprouvé (on sauvera juste les chara designs de Shingo Araki, en guise de clôture de la parenthèse). Il y a eu quelques épisodes homériques qui feront toujours partie de mon panthéon personnel, certes, mais ils seront toujours noyés dans un océan de vide ultra-répétitif, c'est ainsi. Tout comme il y avait des artistes déjà doués dans cette promo 1992 du CCA, mais Anson Maddocks n'en faisait pas partie - en tout cas pas sur Llanowar Elves. Paralyze est déjà plus propre, parce qu'au moins il n'essaie pas de tenter un truc que ses moyens artistiques de l'époque ne lui permettent pas d'envisager (et en plus il récidive sur Sengir Vampire, mais cette fois au moins, il rattache la tête à un tronc pour donner une vague cohérence à l'ensemble).

A la rigueur, faites comme Tigrou et défendez le truc pour sa valeur financière, en privilégiant la version Alpha. Personnellement, j'aime l'argent mais si j'en avais beaucoup, je ne me sentirais pas obligé de tapisser mes murs de billets de 500 € parce que je les trouve laids. Mais je vous concède que c'est une affaire de goût. Au moins, le but "rappeler plus ou moins discrètement que je pète dans la thune" serait parfaitement atteint. Mais, s'il vous plait, laissez l'art et son pendant le beau en dehors de ça.

Voilà. C'était un peu long, mais sans doute nécessaire pour clore ce débat trop longtemps ressassé. I rest my case, et j'espère que nous n'en reparlerons plus jamais.
Dernière édition par Mr. Grand le 21 Fév 2021, 20:12, édité 1 fois.
"Je préfère perdre avec M. Grand que gagner avec Raphiduck"

Coluche
Membre
Messages : 9086
Inscription : 27 Fév 2007, 01:07
Localisation : dehors les mongols !

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Coluche » 21 Fév 2021, 19:33

koman tu parl de sein saya t pa sérieu gspr ! jvé tgoomer si on svoi !

sinon très beau post merci :)

Kaptain
Membre
Messages : 7891
Inscription : 11 Nov 2011, 12:52

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Kaptain » 21 Fév 2021, 19:35

Je mets un pouce bleu.

Avatar de l’utilisateur
meuhmeuh
Membre
Messages : 592
Inscription : 16 Nov 2011, 01:33
Localisation : Vietnam, 1972, ptain de guerre ...

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar meuhmeuh » 21 Fév 2021, 23:08

Je n'ai qu'une seule chose à dire :

phpBB [media]
"Dans la vie ,il ne faut jamais se laisser abattre"
J.F.K

Après le célèbre titre de C.François, la reprise Lilloise : "Begonia for ever"

Avatar de l’utilisateur
Mazz
Membre
Messages : 11560
Inscription : 14 Août 2005, 01:40
Localisation : Tours
Contact :

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Mazz » 21 Fév 2021, 23:26

Mr. Grand a écrit :A l'instar des Lorrains et de leur région, je voudrais à mon tour hacker le sujet pour parler d'un sujet qui me tient à coeur : le Llanowar Elf Beta.

Pour mémoire, quand Richard Garfield va voir Peter Adkinson (fondateur de WotC, petite boîte indé à l'époque) pour lui vendre Robo Rally, Adkinson décline parce qu'il n'a pas les moyens de produire les composants d'un tel jeu mais, ayant apprécié ses qualités de game design, il lui demande s'il n'aurait pas dans ses cartons un jeu de cartes. Parce que, s'il n'a pas les moyens de produire RR, il a en revanche deux atouts industriels intéressants :

- Une connexion avec Carta Mundi, imprimeur belge spécialisé dans les cartes, qui ont fait le tour du marché US pour proposer leur services et ont attiré son attention sur le fait que la carte à jouer est un produit relativement peu cher à produire, au fort coût de revient - idéal pour une jeune boîte de jeux de rôles qui cherche à élargir son périmètre.
- Une connexion avec une école d'art du coin (Cornish College of the Arts) dont les étudiants pourraient produire des illus à des taros "Junior". Plan économique qui va permettre de boucler le BP.

Le premier point n'ayant aucun intérêt dans cette conversation, j'attire votre attention sur le second, qui explique une grande partie de la médiocrité des illustrations originelles. Evidemment, comme dans toutes les écoles, tous les élèves ne jouent pas à armes égales (et je sais de quoi je parle, enseignant moi-même dans une de ces honorables institutions). Mais si vous vous demandez pourquoi cette main étrange sur Counterspell, cette saisissante absence de profondeur sur Fear ou pourquoi cette tête flottante sur Llanowar Elves, ne cherchez plus ! Alpha, c'est l'équivalent d'un travail de diplôme en école d'art en termes de qualité...

Certes, certains sont devenus tout à fait corrects avec le temps (et il en faut, dans cette branche, c'est tout de même rare d'avoir des diplômés prêts à aller sur le marché, hormis dans les très grosses écoles - et encore, j'ai déjà fait des portfolios reviews à la SCAD Comics (pour rester aux USA), là encore c'était disparate...) mais ce n'est pas parce que vous aviez vous-même moins de 14 ans et un sens esthétique idoine qu'il faut tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. On a aussi le droit, à l'instar de LB, de gagner en maturité et de reconnaître la vérité, aussi froide et blessante soit-elle. La nostalgie n'excuse pas tout. J'adore les Chevaliers du Zodiaque, comme toute personne qui avait 6 ou 7 ans lors de la diffusion du premier épisode. Ce n'est pas pour ça qu'à la re-vision, je me sens contraint de défendre un des shonens les plus claqués au sol de l'histoire d'un genre pourtant durement éprouvé (on sauvera juste les chara designs de Shingo Araki, en guise de clôture de la parenthèse). Il y a eu quelques épisodes homériques qui feront toujours partie de mon panthéon personnel, certes, mais ils seront toujours noyés dans un océan de vide ultra-répétitif, c'est ainsi. Tout comme il y avait des artistes déjà doués dans cette promo 1992 du CCA, mais Anson Maddocks n'en faisait pas partie - en tout cas pas sur Llanowar Elves. Paralyze est déjà plus propre, parce qu'au moins il n'essaie pas de tenter un truc que ses moyens artistiques de l'époque ne lui permettent pas d'envisager (et en plus il récidive sur Sengir Vampire, mais cette fois au moins, il rattache la tête à un tronc pour donner une vague cohérence à l'ensemble).

A la rigueur, faites comme Tigrou et défendez le truc pour sa valeur financière, en privilégiant la version Alpha. Personnellement, j'aime l'argent mais si j'en avais beaucoup, je ne me sentirais pas obligé de tapisser mes murs de billets de 500 € parce que je les trouve laids. Mais je vous concède que c'est une affaire de goût. Au moins, le but "rappeler plus ou moins discrètement que je pète dans la thune" serait parfaitement atteint. Mais, s'il vous plait, laissez l'art et son pendant le beau en dehors de ça.

Voilà. C'était un peu long, mais sans doute nécessaire pour clore ce débat trop longtemps ressassé. I rest my case, et j'espère que nous n'en reparlerons plus jamais.


Très bon post de ta part as usual ! J'étais pas du tout au courant pour la connexion avec l'école d'art du coin, tu sais si il y en avait beaucoup d'autres dans le même cas ? Pour l'elfe c'est purement sentimental, je pense que Maddocks aurait pu dessiner un gros étron que j'en serais arrivé à la même conclusion qui est que le dessin est ultime parce que c'est l'une des cartes que j'ai le plus joué lifetime. Après pour toi le dessin est horrible parce que tu joues trois niveaux au-dessus du nôtre et c'est bien normal mais pour le coup il ne m'a jamais choqué par sa laideur excessive contrairement à chacun des putains de dessins de Drew Tucker pour prendre un exemple un peu extrême.

Avatar de l’utilisateur
Monsieur S
Membre
Messages : 835
Inscription : 22 Mai 2015, 18:53

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Monsieur S » 22 Fév 2021, 00:01

Mazz a écrit :Après pour toi le dessin est horrible parce que tu joues trois niveaux au-dessus du nôtre et c'est bien normal mais pour le coup il ne m'a jamais choqué par sa laideur excessive contrairement à chacun des putains de dessins de Drew Tucker pour prendre un exemple un peu extrême.

Drew Tucker ne m'a jamais choqué alors que je ne me suis pas encore remis des illustrations de Justin Hampton. Des goûts et des couleurs...

Avatar de l’utilisateur
Mr. Grand
Membre
Messages : 8099
Inscription : 27 Sep 2005, 12:17

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Mr. Grand » 22 Fév 2021, 00:03

J'ai pas fait ni trouvé le compte mais à vue de nez, je dirais au moins 15 sinon plus sur les 25 illustrateurs d'Alpha (et en m'y penchant je ne doute pas de pouvoir te dire lesquels.)

Et j'adore Drew Tucker, moi. :) Bon, on sent un peu trop l'influence de Francis Bacon, mais ces volumes et ces corps torturés, c'est magnifique !
"Je préfère perdre avec M. Grand que gagner avec Raphiduck"

Avatar de l’utilisateur
Mazz
Membre
Messages : 11560
Inscription : 14 Août 2005, 01:40
Localisation : Tours
Contact :

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Mazz » 22 Fév 2021, 00:16

Il est lui aussi passé par cette école au passage :)

Avatar de l’utilisateur
chattard
Membre
Messages : 5591
Inscription : 14 Août 2005, 21:36

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar chattard » 22 Fév 2021, 13:32

Mr. Grand a écrit :A l'instar des Lorrains et de leur région, je voudrais à mon tour hacker le sujet pour parler d'un sujet qui me tient à coeur : le Llanowar Elf Beta.

Pour mémoire, quand Richard Garfield va voir Peter Adkinson (fondateur de WotC, petite boîte indé à l'époque) pour lui vendre Robo Rally, Adkinson décline parce qu'il n'a pas les moyens de produire les composants d'un tel jeu mais, ayant apprécié ses qualités de game design, il lui demande s'il n'aurait pas dans ses cartons un jeu de cartes. Parce que, s'il n'a pas les moyens de produire RR, il a en revanche deux atouts industriels intéressants :

- Une connexion avec Carta Mundi, imprimeur belge spécialisé dans les cartes, qui ont fait le tour du marché US pour proposer leur services et ont attiré son attention sur le fait que la carte à jouer est un produit relativement peu cher à produire, au fort coût de revient - idéal pour une jeune boîte de jeux de rôles qui cherche à élargir son périmètre.
- Une connexion avec une école d'art du coin (Cornish College of the Arts) dont les étudiants pourraient produire des illus à des taros "Junior". Plan économique qui va permettre de boucler le BP.

Le premier point n'ayant aucun intérêt dans cette conversation, j'attire votre attention sur le second, qui explique une grande partie de la médiocrité des illustrations originelles. Evidemment, comme dans toutes les écoles, tous les élèves ne jouent pas à armes égales (et je sais de quoi je parle, enseignant moi-même dans une de ces honorables institutions). Mais si vous vous demandez pourquoi cette main étrange sur Counterspell, cette saisissante absence de profondeur sur Fear ou pourquoi cette tête flottante sur Llanowar Elves, ne cherchez plus ! Alpha, c'est l'équivalent d'un travail de diplôme en école d'art en termes de qualité...

Certes, certains sont devenus tout à fait corrects avec le temps (et il en faut, dans cette branche, c'est tout de même rare d'avoir des diplômés prêts à aller sur le marché, hormis dans les très grosses écoles - et encore, j'ai déjà fait des portfolios reviews à la SCAD Comics (pour rester aux USA), là encore c'était disparate...) mais ce n'est pas parce que vous aviez vous-même moins de 14 ans et un sens esthétique idoine qu'il faut tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. On a aussi le droit, à l'instar de LB, de gagner en maturité et de reconnaître la vérité, aussi froide et blessante soit-elle. La nostalgie n'excuse pas tout. J'adore les Chevaliers du Zodiaque, comme toute personne qui avait 6 ou 7 ans lors de la diffusion du premier épisode. Ce n'est pas pour ça qu'à la re-vision, je me sens contraint de défendre un des shonens les plus claqués au sol de l'histoire d'un genre pourtant durement éprouvé (on sauvera juste les chara designs de Shingo Araki, en guise de clôture de la parenthèse). Il y a eu quelques épisodes homériques qui feront toujours partie de mon panthéon personnel, certes, mais ils seront toujours noyés dans un océan de vide ultra-répétitif, c'est ainsi. Tout comme il y avait des artistes déjà doués dans cette promo 1992 du CCA, mais Anson Maddocks n'en faisait pas partie - en tout cas pas sur Llanowar Elves. Paralyze est déjà plus propre, parce qu'au moins il n'essaie pas de tenter un truc que ses moyens artistiques de l'époque ne lui permettent pas d'envisager (et en plus il récidive sur Sengir Vampire, mais cette fois au moins, il rattache la tête à un tronc pour donner une vague cohérence à l'ensemble).

A la rigueur, faites comme Tigrou et défendez le truc pour sa valeur financière, en privilégiant la version Alpha. Personnellement, j'aime l'argent mais si j'en avais beaucoup, je ne me sentirais pas obligé de tapisser mes murs de billets de 500 € parce que je les trouve laids. Mais je vous concède que c'est une affaire de goût. Au moins, le but "rappeler plus ou moins discrètement que je pète dans la thune" serait parfaitement atteint. Mais, s'il vous plait, laissez l'art et son pendant le beau en dehors de ça.

Voilà. C'était un peu long, mais sans doute nécessaire pour clore ce débat trop longtemps ressassé. I rest my case, et j'espère que nous n'en reparlerons plus jamais.


Mon bien cher Antoine, je te sais gré de ce développement édifiant sur les origines de MtG, qui fait honneur à ton statut d'homme de culture que personne ici ne dément. Malheureusement, cela rend les omissions (saupoudrées d'une pointe de malhonnêteté intellectuelle, nous y reviendrons), d'autant plus regrettables.

Ta démonstration quant à l'esthétique individuelle des illustrations des éditions originales de MtG ne souffre guère la contradiction. Tu observeras néanmoins qu'alors que j'évoquais le charme du Llanowar elves Beta, tu me réponds presque exclusivement sur la beauté.

Cette confusion que, te connaissant, je n'ose croire involontaire, vient réduire artificiellement le débat : il est indispensable de considérer cette édition de manière globale.

- Dans une esthétique graphique générale, d'une part. Force est de constater une certaine cohérence (merci pour le lien vers l'ensemble d'ailleurs, qui permet de s'en rendre d'autant plus compte). Tu me rétorqueras - assez justement - que la cohérence dans la médiocrité ne constitue pas une qualité esthétique. Certes. J'ignorais l'historique de la commande à des étudiants mal dégrossis, mais je trouve que cela participe d'autant plus de la poésie de l'ensemble (petit aparté: je trouve qu'il y'a une forme de poésie, également, dans certains loupés : par exemple le fait que les illustrations de Dan Frazier pour Black ward et orcish oriflamme représentent toutes deux un crâne de démon à cornes, qui ne correspond à aucune des cartes noires, ou encore que Dameon Willish revendication sa consommation d'acide quand il rend sa copie de chaoslace).

- Surtout, ce n'est évidemment pas en tant qu'oeuvres graphiques propres que doivent être évaluées ces illustrations, mais bien en tant qu'illustrations, et donc incluant l'ensemble du support (outre le charme, j'évoquais d'ailleurs le llanowar elves beta, et non pas l'illustration du Llanowar elves Beta). A ce titre, c'est la carte et même l'édition qui doivent être considérés dans leur ensemble, comme oeuvre composite. Les imperfections des illustrations sont en ligne avec les imperfections de composition et les imperfections de game design. De même que l'on n'imagine pas le Général de Gaulle mis en examen, l'on n'imagine pas les cartes originales sans ces imperfections. Le jeu aurait-il eu le même succès avec des illustrations de meilleure qualité, ou encore une autre ambiance ? Sans doute, mais ces éditions, dans cette forme, ont marqué l'histoire du jeu. Jouer avec une carte Beta, c'est jouer avec un petit morceau d'histoire.

- L'on notera également que les illustrateurs, par l'intermédiaire de cette oeuvre composite, accèdent à une forme de notoriété et de postérité immérités si l'on s'en tient aux qualités intrinsèques de leur oeuvre, qui aurait fini dans les poubelles de l'histoire sans le succès de MtG. Quelles étaient les probabilités ? J'y vois une quasi éthique de l'aléa, qui correspond aux fondamentaux même de ce jeu qui, en dépit de son haut degré de stratégie, donne l'espoir à un joueur débutant de battre le meilleur joueur du monde.

Tu dénies également toute légitimité suffisante à la nostalgie pour lui permettre de prévaloir sur l'esthétique. C'est aller à contre-courant même de la dimension fondamentale de convivialité (de convivialité compétitive s'entend, sinon nous ne serions rien d'autre que des joueurs d'EDH) du cube.

La nostalgie est certes à géométrie variable, mais le fait est que (i) le public de notre cube est assez susceptible d'y être sensible (beaucoup ne jouent plus à magic qu'ocasionnellement, et les cartes dans leurs éditions récentes ne leur rappellerait pas autant leurs jeunes années) et (ii) certaines cartes y sont plus propices : Llanowar elves n'a pas connu d'autre design pendant très longtemps, et ses plus grandes heures de gloire sont antérieures aux nouvelles illustrations (qui, au demeurant, sont loin de casser trois pattes à un canard - dois-je rappeler que ce Llanowar Beta a remplacé un Lanowar Bord blanc, fourni par tes soins ?)

Au demeurant, de nombreuses autres cartes auraient pu, dans cette perspective, être intégrées dans leur version Beta, et la présence d'une seule d'entre elles (outre un certains nombe de 3eme BN, certes) est une concession bien faible de l'esthétique sur le symbolique. Mon tort a sans doute été de ne pas défendre plus avant ma position pour l'acquisition d'un BoP Beta, plutôt que de privilégier celle d'autres cartes dont nous ne disposions pas. Or, BoP est topique de la carte qui n'existe qu'à travers son design original : l'illustration Ravnica est magnifique, certes, mais qui se souvient d'avoir joué une saison compétitive avec des BoP Ravnica ? La carte a été alors jouée, sans plus, alors qu'elle l'était en 4 dans presque tous les jeux verts pendant les 10 premières années de MtG.

En guise de conclusions, ne t'en déplaise, aucun débat n'est jamais clos. Reconnais que le principal attrait de ce cube réside dans les débats dans son design, sur le fond comme sur la forme. Etre seul à drafter rouge à la table, ou flashbacker des force spike à dans la face de Bourdi sont certes des moments intenses, mais sans commune mesure avec le plaisir de boire des bières en multipliant les débats sans fin et en réusissant à faire tilter Guile en remettant Grand arbiter Augustin IV pour la énième fois dans la balance. Ce débat particulier, en est le symbole même (avec l'inclusion de Damnation), et pour cela, nous devrions remercier tant Anson Maddocks que les décisionnaires de Wizards qui, un jour du début de ce millénaire, prirent le partie de donner de nouvelles illustrations à tant de cartes.
Dernière édition par chattard le 22 Fév 2021, 13:48, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
matignon
Membre
Messages : 5537
Inscription : 18 Août 2005, 09:38
Localisation : Bordeaux

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar matignon » 22 Fév 2021, 13:39

C'est beau le métier d'avocat. J'ai pas tout compris mais je suis d'accord avec la défense.
https://www.twitch.tv/gmatignon

Avatar de l’utilisateur
magicovore
Membre
Messages : 5859
Inscription : 02 Nov 2008, 02:36

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar magicovore » 22 Fév 2021, 14:23

Imaginez la même énergie, la même volonté et le même talent mis au service de réflexions et d'argumentaires utiles à la société ?
On sortirait de la crise économique et sanitaire en quelques semaines, avec de surcroît, des envolées lyriques à même de rassembler les français derrière une fierté intellectuelle restaurée, dans la droite ligne du siècle des lumières.

Égoïstement, je note avec un certain plaisir que cette futilité dans l'objet du débat vient souligner la valeur de notre appartenance à cette communauté mtgfrancienne, laquelle ne produit que pour elle-même, pour pouvoir contempler son potentiel inexploité.
Déployer la dextérité de sa plume dans un débat dont la forme l'emporte autant sur le fond est d'une arrogance profonde, et d'autant plus raffinée qu'elle ne prend même pas le soin de se maquiller. Et pourquoi le ferait-elle alors que personne ne viendra la condamner ?
Cette arrogance assumée, ostentatoire, celle de ceux qui pourraient mais ne feront pas, et qui le savent, voire qui s'en gargarisent, est finalement l'ancrage commun de tous ces brillants esprits rassemblés par Magic il fut un temps. Ceux qui ont décidé de garder pour eux et leurs pairs les bienfaits que d'heureux hasards génétiques et environnementaux leurs ont octroyés.
Dernière édition par magicovore le 22 Fév 2021, 14:29, édité 1 fois.
Je vois pas le rapport avec le trotskisme, je suis anarcho libéral tendance pif le chien.
~~ fdpdn1.

Avatar de l’utilisateur
bourdi
Membre
Messages : 12908
Inscription : 16 Août 2005, 20:40
Localisation : 9' cousin
Contact :

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar bourdi » 22 Fév 2021, 14:27

c klair
AU SECOURS

fdpdn1
Membre
Messages : 3910
Inscription : 17 Avr 2008, 02:06
Localisation : Bajo

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar fdpdn1 » 22 Fév 2021, 14:42

Mr. Grand a écrit :laissez l'art et son pendant le beau


prend ca John Hamon

Avatar de l’utilisateur
Ranche
Webmaster Omnipotent
Messages : 31912
Inscription : 13 Août 2005, 20:41
Localisation : 1123,6536,5321

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Ranche » 22 Fév 2021, 15:54

matignon a écrit :C'est beau le métier d'avocat. J'ai pas tout compris mais je suis d'accord avec la défense.

Autant je reconnais l'impact humoristique indéniable et l'argumentaire irréfutable d'un
chattard a écrit :De même que l'on n'imagine pas le Général de Gaulle mis en examen, l'on n'imagine pas les cartes originales sans ces imperfections.


Autant pour ma part, je ne donne aucune crédibilité à un avocat qui omet le terme "nonobstant" dans son argumentation, car s'il est bien un mot de la langue française que je n'ai jamais réussi à appréhender même un dictionnaire sous la main, c'est bien celui là. Ce qui le rend indispensable à tout argumentaire, à mon humble avis.
Visitez la boutique MTGFRANCE : http://cartes.mtgfrance.com

Avatar de l’utilisateur
MitlaMit
Membre
Messages : 3474
Inscription : 26 Juin 2007, 13:00
Localisation : Calvados

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar MitlaMit » 22 Fév 2021, 16:01

Pour autant que je sache c'est fonctionnellement un synonyme de "malgré"
c'est pas vous qui avez claqué un demi-smic pour faire un stock de 50 Undergrowth Champions pour qu'elle finisse en réservoir publique de toncars.
-Darkent

Avatar de l’utilisateur
chattard
Membre
Messages : 5591
Inscription : 14 Août 2005, 21:36

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar chattard » 22 Fév 2021, 16:07

Ranche a écrit :
matignon a écrit :C'est beau le métier d'avocat. J'ai pas tout compris mais je suis d'accord avec la défense.

Autant je reconnais l'impact humoristique indéniable et l'argumentaire irréfutable d'un
chattard a écrit :De même que l'on n'imagine pas le Général de Gaulle mis en examen, l'on n'imagine pas les cartes originales sans ces imperfections.


Autant pour ma part, je ne donne aucune crédibilité à un avocat qui omet le terme "nonobstant" dans son argumentation, car s'il est bien un mot de la langue française que je n'ai jamais réussi à appréhender même un dictionnaire sous la main, c'est bien celui là. Ce qui le rend indispensable à tout argumentaire, à mon humble avis.


C'est hyper galvaudé "nonobstant" dans les écrits juridiques, ça fait boomer si tu t'en sers, un peu comme "Tribunal de céans".

Avatar de l’utilisateur
Ranche
Webmaster Omnipotent
Messages : 31912
Inscription : 13 Août 2005, 20:41
Localisation : 1123,6536,5321

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Ranche » 22 Fév 2021, 16:12

MitlaMit a écrit :Pour autant que je sache c'est fonctionnellement un synonyme de "malgré"

Tu veux dire, un peu comme "trou du cul" est fonctionnellement synonyme de "juge" ?

OK chattard, tu es pardonné mais c'est vraiment parce que tu utilises le terme "galvaudé" qui te rajoute automatiquement une bonne trentaine d'années d'âge perçu (et de sagesse ?).
Visitez la boutique MTGFRANCE : http://cartes.mtgfrance.com

Avatar de l’utilisateur
SeikoTheWiz
Membre
Messages : 17601
Inscription : 20 Mars 2008, 21:02
Localisation : Paris

chattard : le tribunal des Mages

Messagepar SeikoTheWiz » 22 Fév 2021, 17:34

Je soutiens chattard dans sa recherche du style. Nous avons besoin d'un bord noir trop large et d'encre sale pour apprécier les cartes.
On va l'appeler Kevin-Aboshan, Pierre-Mizzet.

Avatar de l’utilisateur
Lightningbolt
Membre
Messages : 18144
Inscription : 14 Août 2005, 11:54
Localisation : bout du rouleau
Contact :

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Lightningbolt » 22 Fév 2021, 17:48

Putain même Seiko s'est mis sur son 31 littéraire, il a balancé son premier post sans faute d'orthographe !

Ragisacam
Membre
Messages : 106
Inscription : 12 Mars 2015, 17:25

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar Ragisacam » 22 Fév 2021, 22:23

fdpdn1 a écrit :
Mr. Grand a écrit :laissez l'art et son pendant le beau


prend ca John Hamon


:lol:

À cause du confinement, je n'ai pas pu vérifier s'il continue à coller ses photos dans Paris. Du génie.

Avatar de l’utilisateur
MerkLeCrevard
Membre
Messages : 20397
Inscription : 13 Mars 2008, 14:23
Localisation : Cergy RPZ

Re: Strixhaven : l'Académie des Mages

Messagepar MerkLeCrevard » 23 Fév 2021, 09:46

@mazz : moi aussi le Llano est ma carte préférée et celle que j'ai le plus joué.
Mais il est comeme très moche.
Si y'a vraiment eu 1000 et quelques voix oubliées en plus des soupçons de fraude dans quelques fédérations et que ça se joue à 26 voix, cette élection a moins de légitimité que lhf dans le thread commander.


Revenir vers « Nouveautés & Rumeurs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités