Petit.e.s Poneys.e.s et Trans-juments de la Yavimaya

MTGFLANCE en poltugech ?
Avatar de l’utilisateur
Ngold
Membre
Messages : 9679
Inscription : 14 Août 2005, 00:33
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Ngold » 13 Jan 2018, 00:13

Non mais si on fait la liste des trucs des années 90 qu'on ne pourrait plus faire aujourd'hui, on n'est pas sorti.

Pour les Inconnus, on peut effectivement oublier "Les envahisseurs", mais aussi le sketch de l'hôpital (black face), "des chiffres et des lettres juives" et surtout "Ushuaia dans son froc"



Sur le club Dorothée, vous pouvez ban la moitié des trucs faits dans les musclés et tous les sketchs dégueux à l'arrache où il fallait mettre un noir en sauvage ou un nazi pour le sketch soit "drôle".

https://www.francetvinfo.fr/culture/tv/ ... 50613.html

En même temps, est-ce que c'est toujours triste? Pas sûr.

Est-ce que les humoristes ne peuvent rien faire non plus? Pas sûr non plus. Le sketch du compte de bouderbala envoie bien sur le sujet et personne le fait chier.
Au début on voulait faire les 10 Commandements, mais on n'avait pas de pyramide. Alors on a voulu faire Autant en emporte le vent, mais on n'avait pas Clark Gabble. Alors on a filmé le chat

Avatar de l’utilisateur
Ranche
Webmaster Omnipotent
Messages : 20878
Inscription : 13 Août 2005, 20:41
Localisation : 1123,6536,5321
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Ranche » 13 Jan 2018, 03:23

Vivement qu'on fasse fermer Rires & Chansons, qui passe ce facho de Coluche à tout bout de champ.

En fait ce qui se faisait dans les années '80 et '90 ne peut plus se faire aujourd'hui et c'est bien parti pour que ça soit pire demain. Les Nuls ou les Inconnus seraient immédiatement foutus à terre en 2018.

On a vraiment cru à la fin des années '90 -moi le premier-, qu'internet permettrait la diffusion de l'intelligence et du savoir au travers de toutes les frontières, même des pays les plus obscurantistes. Et que la liberté d'expression, le bon sens, la démocratie se répandraient plus facilement.

Raté, c'est l'inverse. On n'a pas besoin de Stasi parce que tout le monde est volontaire pour faire mieux soi même sur Facebook. Et une armée de mongoloïdes gagnent les combats d'infirmes à coups de 140 caractères dont 14 fautes sur Twitter.

Malheureusement, ce qu'il faudrait, c'est qu'aucun extrêmisme ne gagne jamais. J'y ai cru, je n'y crois plus, et ça me désole.
Visitez la boutique MTGFRANCE : http://cartes.mtgfrance.com

Avatar de l’utilisateur
detrusor
Membre
Messages : 3393
Inscription : 19 Fév 2006, 20:50
Localisation : Haguenau

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar detrusor » 13 Jan 2018, 11:46

+1
GTH!!!

Avatar de l’utilisateur
Mr. Grand
Membre
Messages : 5817
Inscription : 27 Sep 2005, 12:17

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Mr. Grand » 13 Jan 2018, 12:03

Pas mieux. Web 2.0 = fin de l’humanité.

Ou plutôt « expression outrée de sa nature profonde ».
"On essaye pas de gagner le mocs, on essaye de faire kiffer Monsieur Grand."

Avatar de l’utilisateur
Ngold
Membre
Messages : 9679
Inscription : 14 Août 2005, 00:33
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Ngold » 13 Jan 2018, 12:15

Mr. Grand a écrit :Ou plutôt « expression outrée de sa nature profonde ».


Assez d'accord là-dessus.

Après, la liberté de rire existe toujours, et même dans les années 90, il y avait de la censure. Patrick Timsit avait pris ultra cher suite à son sketch sur les mongoliens. http://www.lefigaro.fr/culture/2014/11/ ... timsit.php

Et les comiques peuvent toujours s'exprimer sans prendre la foudre, du moment qu'ils ne font pas de politique. J'ai cité le comte de bouderbala mais vous pouvez regarder les sketchs de Jérémy Ferrari aussi.

Au début on voulait faire les 10 Commandements, mais on n'avait pas de pyramide. Alors on a voulu faire Autant en emporte le vent, mais on n'avait pas Clark Gabble. Alors on a filmé le chat

Yoman
Membre
Messages : 3171
Inscription : 14 Août 2005, 07:46

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Yoman » 13 Jan 2018, 13:04

C'est un bon exemple de ce qui ne passera certainement plus dans 10 ans,
Le temps que les roumains arrivent à faire passer leur indignation dans l'opinion publique.

MutoKenji
Membre
Messages : 4174
Inscription : 11 Juin 2009, 12:28

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar MutoKenji » 13 Jan 2018, 13:20

Je trouve ça intéressant que vous déploriez ça.
La revendication de continuer à pouvoir faire de l'humour raciste, sexiste et homophobe, c'est fascinant.

Moi je trouve justement le challenge intéressant de ne pas faire de l'humour aux dépends de catégories qui en prennent déjà plein la tête.

Avatar de l’utilisateur
Ngold
Membre
Messages : 9679
Inscription : 14 Août 2005, 00:33
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Ngold » 13 Jan 2018, 13:27

Yoman a écrit :C'est un bon exemple de ce qui ne passera certainement plus dans 10 ans,
Le temps que les roumains arrivent à faire passer leur indignation dans l'opinion publique.


Peut-être... Le temps qu'on réalise aussi que Roms et Romains sont deux catégories de personnes bien différentes.

Là encore, est-ce que c'est vraiment à déplorer?

Je ne sais pas.

Autre point : comme le disaient Merk et Arni, l'intention compte beaucoup dans le racisme. Les comiques ont une sorte de passe-droit sur le sujet, tant qu'ils arrivent à faire rire et tant qu'ils ne font pas de politique.
Au début on voulait faire les 10 Commandements, mais on n'avait pas de pyramide. Alors on a voulu faire Autant en emporte le vent, mais on n'avait pas Clark Gabble. Alors on a filmé le chat

Avatar de l’utilisateur
Mr. Grand
Membre
Messages : 5817
Inscription : 27 Sep 2005, 12:17

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Mr. Grand » 13 Jan 2018, 13:35

Bon courage à eux. L'humanité a toujours besoin de boucs émissaires, et ils tiennent quand même pas trop mal la corde, les roumains... Genre ils concentrent toutes la détestation qu'inspirent les gitans (et assimilés), mais sans la crainte qui y est ordinairement associée.

Mais vraiment, pour détailler un peu un point de vue tapé sur la tablette avant le premier café, pour moi le souci n'est pas Internet mais le "2.0". Le moment où l'utilisateur est devenu le contenu, c'est à mes yeux un point de bascule civilisationnelle total.

xpost Mutokenji : L'humour, c'est violent, par nature, et à un moment il faudra l'admettre. Personnellement, je parle toujours de dernier rempart avant la violence physique, et le temps qui s'écoule ne fait que légitimer cette idée. C'est une des raisons pour lequel je ne pense pas qu'il soit bon de le contraindre, sauf à lui préférer la franchise de l'affrontement physique consciemment, auquel cas je respecte au moins la logique.

Mais je suis complètement OK avec toi sur l'idée que la bonne réponse, ce n'est pas de tenter d'édulcorer le truc avec les conneries d'humour inclusif non blessant mais bien de rééquilibrer l'armement. Bizarrement, les groupes de SJW fondés sur l'idée de l'humour inclusif ne sont drôles que quand ils taclent méchamment leur cible privilégiée, les hommes cis hétéros blancs. Et putain, c'est pas comme s'il n'y avait pas matière à envoyer des SCUDs !

Faut bien comprendre que tout ça, c'est une matière mouvante. Il y a 15 ans, quand je disais aux gens de ma génération que je trouvais que les Inconnus avaient hyper mal vieilli parce que c'était quand même bien beauf, la plupart des sketches (et, en fait, je pensais essentiellement à tous ceux évoqués par NGold, pour les raisons qu'il évoque), les gens me regardaient comme un fou, peut-être parce qu'ils n'étaient pas prêts à réinterroger leur enfance/adolescence. Aujourd'hui, on commence à mettre Friends sur le billot. Mais l'humanité a besoin de ce rire cathartique pour ne pas se foutre sur la gueule. Elle a besoin d'un bouc émissaire - on y revient. Donc je crois que tout ce que tu peux faire, c'est proposer un nouvel humour, qui tire sur d'autres cibles. Et si ça fonctionne bien, les gens percevront la différence avec ce qui les faisait rire avant et interrogeront cette même matière avec un regard différent (pas forcément de manière aussi consciente). Mais tout de même, il y a fort à parier que ton "nouvel humour" reposera sur les mêmes ressorts de stigmatisation, généralisation, etc.
"On essaye pas de gagner le mocs, on essaye de faire kiffer Monsieur Grand."

Avatar de l’utilisateur
Gilles D.
Membre
Messages : 3024
Inscription : 31 Août 2014, 10:46
Localisation : Lyon

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Gilles D. » 13 Jan 2018, 14:21

Après au niveau de l'humour, il reste la question de l'intention. C'est pour ça que Dieudonné ne peut plus faire "d'humour" vu que ses intentions sont floues et c'est pour ça qu'un mec comme Gaspard Proust peut faire des trucs assez violents sans que ça fasse ciller même les plus sensibles.

Un truc con mais l'humour "méchant" réussi, c'est celui qui se moque des stéréotypes qu'il emploie au moment même où il les emploie, pas celui qui se moque de la communauté stéréotypée.
Pour ça qu'aujourd'hui, j'ose penser que le sketchs de Desproges sur les juifs passerait toujours alors que les sketchs des inconnus plus du tout.
Crowds lined the Mall today as Holy Roman Emperor, Winston Churchill, returned to the Buckingham Senate on his personal mammoth.

Avatar de l’utilisateur
mew3
Membre
Messages : 72
Inscription : 21 Sep 2015, 07:44

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar mew3 » 13 Jan 2018, 14:26

Je pense (sans source) qu'aussi bien aujourd'hui qu'à de nombreux moments des siècles précédents, il y a eu
- de l'humour blessant envers certaines communautés
- des gens qui se sont indignés de ce genre d'humour
- des gens qui se sont indignés envers les gens précédents, prétextant (entre autres) que "bientôt on ne pourra plus rire de rien"

Et pourtant on rit encore de plein de choses aujourd'hui.

Eh bien je pense sincèrement que l'humanité peut arrêter de faire des blagues blessantes, malsaines, violentes, discriminatoires, et malgré cela posséder toujours de l'humour.

Exemple principal qui me vient en tête : les jeux de mots.
Ca ne blesse par nature personne (même si des jeux de mots discriminatoires existent), et pourtant ça crée la surprise, l'absurde, le rire.

Je pense qu'il y a d'autres exemples qui surviveront à toutes ces réformes humoristiques progressistes (comique de situation, de contraste, de répétition...) et que cet argument "bientôt on ne pourra plus rire de rien" n'a plus sa place dans ce genre de débats.

Avatar de l’utilisateur
Makeshift
Membre
Messages : 6529
Inscription : 31 Oct 2010, 00:09

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Makeshift » 13 Jan 2018, 14:27

Je pense que la censure fait bien plus de mal à la société que les sketchs qu'elle interdit.

edit : les jeux de mots ça ne remplit plus les salles de spectacles depuis 1952 sans déconné ...
Pourchasser un nazi avec des juifs ? Quelle drôle d'idée !

Avatar de l’utilisateur
mew3
Membre
Messages : 72
Inscription : 21 Sep 2015, 07:44

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar mew3 » 13 Jan 2018, 14:35

Makeshift a écrit :Je pense que la censure fait bien plus de mal à la société que les sketchs qu'elle interdit.


C'est ton droit, et je pense tout le contraire, concernant le type de censures dont nous parlons dans la France d'aujourd'hui. Mais par curiosité, comment tu quantifies ça ?
Tu compares le nombres de suicides chez les comiques qui ne peuvent plus faire de sketchs négrophobes et le nombre de morts adolescents homosexuels qui se sont fait tabasser par des gens encouragés inconsciemment par de l'humour homophobe ?


Makeshift a écrit :edit : les jeux de mots ça ne remplit plus les salles de spectacles depuis 1952 sans déconné ...


Je parlais de l'humour en général, art noble, accessible à tous et propre de l'homme, et non l'humour "qui remplit une salle de spectacle", ce qui n'a d'ailleurs pas toujours été un gage de qualité...
Mais je crois bien avoir vu des one-man show hilarants, salle comble, sans contenu blessant. Bien sûr, ma mémoire est faillible, et tomber dans un concours d'anecdotes n'apportera pas grand-chose au débat :-k

Avatar de l’utilisateur
arni alo
Membre
Messages : 11352
Inscription : 25 Août 2005, 13:47

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar arni alo » 13 Jan 2018, 14:40

Gilles D en a parle mais je trouve que le spectacle Gaspard Proust tapine est un bon exemple en la matiere
Le gars tape sur tout le monde sans que ca choque ou mette mal a l'aise, pour ma part du moins.
"Arni : ton post montre que t'es tellement loin d'avoir les bases à Magic que je sais pas quoi faire. Poser des bêtes et attaquer c'est ce qu'il y a de plus compliqué à Magic, ce qui offre le plus de choix et demande le plus de calculs. Je peux plus rien faire pour toi."
- ieyasu

Avatar de l’utilisateur
Mr. Grand
Membre
Messages : 5817
Inscription : 27 Sep 2005, 12:17

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Mr. Grand » 13 Jan 2018, 15:19

Oui, pour le coup, si les tenants de l'humour drôle et gentil pouvaient donner des exemples, je veux bien. Parce que je reproche toujours aux SJW d'être de rester dans la déconstruction (dont j'entends bien la nécessité, mais je trouve dommage qu'elle ne soit que rarement prélude à une nouvelle construction), du coup si certains agissent et appliquent les préceptes qu'ils prônent je trouverais ça dommage de ne pas essayer.

Je note donc Gaspard Proust. Et m'appesantis une minute sur la formulation d'Arni qui dit n'avoir pas été mal à l'aise. Pour cela, je pense qu'il suffit d'avoir un esprit ouvert en rentrant dans la salle, en fait. Se rappeler que c'est de l'humour, et que c'est le but, de remuer un peu les gens. C'est pas grave d'être choqué par des trucs, au contraire c'est même plutôt pas mal. Personnellement, je pense que mon sktch préféré des 10 dernières années, c'est Alexandre Astier à Montreux (celui qui a débouché sur "Que ma joie demeure") où il joue Bach en train d'apprendre la musique à des petits cons peu intéressés... tandis que son 9e enfant est en train de décéder à l'hôpital. Personnellement, la perte d'un enfant est un des drames humains qui me remue le plus, et c'est pour ça que j'estime avoir d'autant plus besoin de ce genre de tension tragi-comique.

Mais bon, je crois qu'Astier était la cible SJW de la semaine dernière parce qu'apparemment différencier l'auteur et certains de ses personnages, ça n'est pas à la portée de tout le monde...
"On essaye pas de gagner le mocs, on essaye de faire kiffer Monsieur Grand."

Avatar de l’utilisateur
Athanor
Membre
Messages : 5419
Inscription : 14 Août 2005, 10:21

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Athanor » 13 Jan 2018, 15:43

Disclaimer: faut rajouter un gros "imho" à chacune de mes phrases, je réagis un peu à chaud au post de Mr Grand dans le sens où j'écris comme ça me vient en lisant son post, il est plus que probable que le taux de caca dans ce post soit élevé

Personnellement je vois la déconstruction comme une étape dans le militantisme. Je pense que ça n'a pas toujours été comme ça et il est vrai que le Web 2.0 encourage à un militantisme plus agressif. Cela dit, si le Web 2.0 encourage à un militantisme agressif (et les SJW sont vraiment loin d'avoir le monopole du militantisme agressif imho), ce n'est pas uniquement le fait des militants ; il s'agit de la multiplication d'anecdotes qui les confortent dans leurs idées (en l'occurence, dans l'exemple des SJW, des situations d'agressions sexuelles au sens large du terme).

Le militantisme procède par étapes, je vais prendre par exemple les militants écolos. Je n'ai pas l'impression que les militants écolos soient particulièrement agressifs aujourd'hui. Je ne crois pas qu'il y aie des demandes sérieuses d'associations militantes sur des changements radicaux de société, comme pourrait l'être par exemple l'interdiction (j'utilise volontairement un exemple de déconstruction, comme peut l'être la censure par rapport à l'humour) de la voiture sur l'ensemble du territoire français (ou même des métropoles). Mais pas grand chose ne change, et de façon générale, je suis persuadé que si j'étais militant (et ça vaut pour toutes les causes) et que rien ne changeait, je serais blasé/déprimé/enragé, au choix (la réponse dépend probablement de la personnalité de la personne). Et je pense qu'à assez court terme (dizaine d'années ?) c'est une étape que franchiront les militants écolos.

C'est pas très clair, c'est un peu décousu, mais ce que je veux dire par là, c'est que vous faites des reproches qui vous semblent (de mon impression) très spécifique aux SJW mais pour moi c'est pas du tout spécifique bien au contraire
"la pizza coute 5€, les 40€ en plus c'est l'assurance pour kobold de ne pas avoir à manger à côté de pauvres." - Xuelynom

Avatar de l’utilisateur
Makeshift
Membre
Messages : 6529
Inscription : 31 Oct 2010, 00:09

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Makeshift » 13 Jan 2018, 16:23

mew3 a écrit :
Makeshift a écrit :Je pense que la censure fait bien plus de mal à la société que les sketchs qu'elle interdit.


C'est ton droit, et je pense tout le contraire, concernant le type de censures dont nous parlons dans la France d'aujourd'hui. Mais par curiosité, comment tu quantifies ça ?
Tu compares le nombres de suicides chez les comiques qui ne peuvent plus faire de sketchs négrophobes et le nombre de morts adolescents homosexuels qui se sont fait tabasser par des gens encouragés inconsciemment par de l'humour homophobe ?


Makeshift a écrit :edit : les jeux de mots ça ne remplit plus les salles de spectacles depuis 1952 sans déconné ...


Je parlais de l'humour en général, art noble, accessible à tous et propre de l'homme, et non l'humour "qui remplit une salle de spectacle", ce qui n'a d'ailleurs pas toujours été un gage de qualité...
Mais je crois bien avoir vu des one-man show hilarants, salle comble, sans contenu blessant. Bien sûr, ma mémoire est faillible, et tomber dans un concours d'anecdotes n'apportera pas grand-chose au débat :-k


Qu'est-ce que de l'humour homophobe ?
Camper un personnage réunissant tous les stéréotypes gay c'est homophobe j'imagine ? A moins que si ce comédien s'appelle Jarry et est donc lui-même gay, ça passe mieux ?
Un personnage est forcément caricatural, de même lorsque tu vas jouer un "beauf" ou un jeune de banlieue. A-t-on encore le droit à la caricature ?


Concernant le remplissage des salles, tu devrais plus me lire dans un soucis pragmatique. Comédien est un métier, et pour en vivre il vaut mieux remplir ta salle. Et ce désir d'uniformiser l'humour. Il ne faut choquer personne, blesser personne. Mais c'est l'essence même de l'humour de choquer. Camper un personnage homophobe, raciste, qui te renvoie à tes propres démons, ça c'est intéressant.
Pourchasser un nazi avec des juifs ? Quelle drôle d'idée !

Avatar de l’utilisateur
Ranche
Webmaster Omnipotent
Messages : 20878
Inscription : 13 Août 2005, 20:41
Localisation : 1123,6536,5321
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Ranche » 13 Jan 2018, 19:29

Un sketch sur les SJW est il possible ? (existe-t-il ?)
Visitez la boutique MTGFRANCE : http://cartes.mtgfrance.com

Avatar de l’utilisateur
Imagination
Membre
Messages : 12722
Inscription : 06 Juil 2007, 12:28
Localisation : bababa dechatte

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Imagination » 13 Jan 2018, 19:39

Ranche a écrit :Un sketch sur les SJW est il possible ? (existe-t-il ?)

Ce topic.
All hail to the helix

Avatar de l’utilisateur
foxtrot
Membre
Messages : 3458
Inscription : 17 Août 2005, 09:49
Localisation : Devant un écran
Contact :

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar foxtrot » 13 Jan 2018, 23:39

Star wars VIII, ce n'est pas un long sketch sur les SJW?

Fox

Avatar de l’utilisateur
detrusor
Membre
Messages : 3393
Inscription : 19 Fév 2006, 20:50
Localisation : Haguenau

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar detrusor » 14 Jan 2018, 00:19

Comme Makeshift.

C'est le principe de la caricature : forcer exagérément certains traits du sujet pour produire un effet humoristique. Quand les gens de font tirer le portrait par des caricaturistes à côté de Beaubourg ils acceptent ce contrat implicite aussi.

Quand je vais voir un humoriste, j'adopte un certain état d'esprit.
GTH!!!

Avatar de l’utilisateur
smc
Membre
Messages : 14071
Inscription : 29 Sep 2006, 00:20
Localisation : Lyon

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar smc » 14 Jan 2018, 13:57

soupir...
On peut dire à ces idiots que les persos de séries ne sont pas réels ?
Psykokwak et Bulbizarre c'est exactement Julien et Rémi, belle analogie.

Avatar de l’utilisateur
arni alo
Membre
Messages : 11352
Inscription : 25 Août 2005, 13:47

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar arni alo » 14 Jan 2018, 14:36

Je n'ai pas compris le probleme
"Arni : ton post montre que t'es tellement loin d'avoir les bases à Magic que je sais pas quoi faire. Poser des bêtes et attaquer c'est ce qu'il y a de plus compliqué à Magic, ce qui offre le plus de choix et demande le plus de calculs. Je peux plus rien faire pour toi."
- ieyasu

Avatar de l’utilisateur
Etienne
Membre
Messages : 16589
Inscription : 14 Août 2005, 11:04

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Etienne » 14 Jan 2018, 15:06

LE problème est que désormais tout scénario est potentiellement de la propagande du patriarcat. Il convient donc de décrypter tous les scénarios et de démystifier l’iconographie ou la propagande patriarcale là où on aurait eu avant juste de la création artistique.

Avatar de l’utilisateur
Makeshift
Membre
Messages : 6529
Inscription : 31 Oct 2010, 00:09

Re: Feminisme et combats dérisoires

Messagepar Makeshift » 14 Jan 2018, 15:17

Ah ouais donc en gros, dès qu'un méchant agit comme un méchant, ça choque ?

Elles doivent être belle les fictions créées par ces gens de .... mon dieu ....kombini ? Ah je comprends mieux.


Et au niveau don de leçon, cet article se pose là.
Pourchasser un nazi avec des juifs ? Quelle drôle d'idée !


Revenir vers « Mène-à-Lien »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Mr. Grand et 5 invités